lundi 26 février 2007

La vengeance est douce...


Inspiré du post de Lyne-La-Lune qui nous conte sa rencontre avec une ancienne connaissance du secondaire (qui s’avère rarement de bons moments). Voici donc mon histoire vécue.

Ça se passe il y a 2 ans. Je suis au travail et je m’en vais porter un document à la réceptionniste. Dans la salle d’attente un jeune homme de mon âge avec un visage qui me semble familier… Deuxième regard, il me reconnaît et je le reconnais (appelons le Jim). Je serre la main à Jim avec peu d’intérêt. Je dois dire qu’au secondaire je me faisait écoeurer plus souvent qu’a mon tour. Jim était l’un de mes insultateurs (c’est pas un mot hein ?). J’étais normalement du côté receveur des moqueries de Jim. En résumé, Jim c’était un trou d’cul. Il ose même ce matin là me lancer subtilement quelques vacheries… probablement la nostalgie du bon vieux temps.
Ça reste ainsi et je retourne à mes occupations. Le téléphone sonne une trentaine de minutes plus tard… « Francis, viendrais-tu dans la salle de conférence A, il faudrait que l’on discute ». Ah non, fuck, le directeur des ressources humaines, c’est quoi le maudit problème, il va probablement me refuser mes demandes de formations pour mes départements. Je pars donc à reculons, semi en crisse, déjà prêt à chialer.

Voici une transcription de l’entrevue de Jim au même moment :

RH : « Bon maintenant pour la dernière partie de l’entrevue nous allons faire venir le directeur du département et il te posera quelques questions et ce sera lui qui prendra la décision finale »
Jim : « Pas de problème, j’ai bien hâte de le rencontrer »

Moment de silence, bruit de porte qui s’ouvre

RH : « Jim je te présente Francis, le directeur des départements X et Y dans notre entreprise »
Francis : « C’est beau, on se connaît. Salut Jim »
Jim : « Euh ahu euhed »

Un moment d’extase personnel. Le visage d’un gars qui veut disparaître de la face de la terre, ça n’a pas de prix !
Le pire ???… je l’ai engagé parce qu’il était compétent (et qu’on était vraiment en pénurie). Mais croyez-moi il a souffert. 6 mois après Jim nous remettait sa démission. Raison donné au RH lors de son départ « conditions de travail trop exigeantes ». Je comprend pas du tout cette raison… ou est-ce que je comprenais ??? Bizarrement les jobs de merde ultra urgente nécessitant de faire du surtemps la fin de semaine se retrouvaient souvent sur son bureau… Coïncidence ?

Je suis cruel je sais, mais étant donné que je vis pas dans le passé, j’ai aucun remord !

7 commentaires:

BabS a dit...

hahahaha j'adore. Ok je sais qu'il m'arrive d'aimer me rejouir du malheur d'autrui .. quand celui-ci est mérité. La justice reprend toujours son cours. Et merde j'aurais fait pareil, j'étais de celles qui se faisait continuellement niaiser quand j'étais jeune.

Rosie a dit...

Trop drôle ton post.

Le retour du balancier pour cette personne.

Moi je dis souvent:

"La revanche est douce au coeur de l'indien".

Il le méritait.

J'ai découvert ton blogue récemment, très divertissant, je reviendrai.

@ plus

SweetBekkie a dit...

Hahaha qui aime bien chassie vient.. eu.. téka. Tu lui as foutu une "volée" à ta façon, je te lève mon chapeau! Sincèrement, fait pas souffrir les autres, tu sais jamais combien plus haut que toi ils seront dans l'échelle de la vie. Ahhhh lire des histoires comme ça, ça me réveille la petite québécoise en moi (de l'expression "ça me réveille le canayien!" ..canadien)! Je souris! Je suis en extase!!! lollll Je suis de souche amérindienne.. Crois-moi... la vengeance est douce a mon coeur. lollll Bon.. Ok je ne suis pas si cruelle.. Seulement pile moi pas sur les pieds, je te pilerai sur le bobo :P hihiihi Tu as bien fais de te défendre! :)
XxxX

Francis a dit...

@ rosie : Le pire c'est que c'était mon titre (l'indien)... mais n'étant vraiment pas sur que la majorité connaitrais l'expression...

Simon a dit...

Moi je me dis souvent qu'on sait jamais qui on fait chier dans la vie... Jim l'a apprit lui! Good job!

Mlle Isabelle a dit...

Une des meilleures histoires que j'ai jamais lue.. Franchement BRAVO!!!!!

Il n'y a pas une parabole qui dit : on récolte ce que l'on sème?..

Voilà, c'était le temps de la récolte pour Jim!!!

Razberry a dit...

ahahah j'aurais voulu voir ca ..:P