lundi 15 septembre 2008

Supplice visuel

Je ne crois pas être quelqu’un qui déteste facilement certaines gens. Au pire je ne me formalise pas des gens que j’apprécie moins, on ne peut pas s’entendre avec tout le monde c’est tout à fait normal. Je « fait avec » l’existence de certains.

Cependant, il y a une personne sur cette terre que je déteste que j’haïs au plus au point, qui me répugne (en fait c'est 2, mais elles sont reliées, trop longue histoire). Je l’évite, je ne la vois plus, je fuis toute conversation qui la concerne. Lorsque je dois absolument parler de cette personne, il y a toujours plusieurs qualificatifs qui précède ou suit la prononciation de son nom. Les plus courants étant trou-d’cul, crosseur sale, fosse à marde, crisse de langue brune, osti d’chien sale. Qu’est-ce qui fait en sorte qu’il y a des gens que l’on aime et d’autres que l’on haït ?

Avec le lancement de la campagne électorale, vous avez probablement tous pleins de visages qui sont maintenant juchés sur vos poteaux sous forme de pancarte laide aussi connu sous le nom de nuisance visuelle. Les grosses faces de vos candidats bien en vue. À mon retour du travail, il y en avait sur le poteau devant chez moi (comme d’habitude), en plein visuel de ma fenêtre de chambre. À chaque fois que je vais partir de ou revenir chez moi, je vais voir cette face là. Elle me bercera jusqu’au sommeil et me dira bonjour le matin jusqu’au 14 octobre minimum.

Avec ma chance légendaire, c’est qui d’après vous la grosse face ? Vous avez déjà fait le lien c’est certain. Cette personne est celle à laquelle je fais référence au paragraphe 2 de ce billet. La ville est placardée de sa maudite face de singe. Pour me rendre chez moi j’en croise minimum 15 sur le seul et unique kilomètre qui me sépare du travail. J’ai sincèrement des frissons à chacune des pancartes.

Le pire dans tout ça c’est que je crois en ses chances de se faire élire pour les mêmes raisons qui font que je le déteste si intensément : favoritisme, pot-de-vin et langue brune.

Définitivement il a de l’avenir en politique.

14 commentaires:

Yano a dit...

Oui, mais... le vent est tellement fort ces temps-ci. Y'a pas une tie-rap qui tienne!

Ça ou on se tape un vendredi soir marqueur permanent ou Tremclad rouge en canette.

Ah ouin, c'est vrai, on a vieilli.

RaChel a dit...

j'espère que le temps vas passer vite jusqu'au élections pour que t'en sois débarrassé le plutôt possible!!:)

une fille qui compati...

Ondine et ses yeux a dit...

Si c'est une question de bien-être existentiel, je songerais fortement aux suggestions de Yano... Y'a l'air de rien sous son p'tit air 'peace', mais on sait bien que ce sont les pires... ;-)))

chérie a dit...

les tie-rap finissent tous chez moi en plus
oh yeah...

Le Prodige a dit...

Pourtant hostie c'est facile la politique. Met une candidate avec une face de cochonne et des babines de suceuse sur les pancartes pis a force de la voir durant un mois, notre subconscient va nous faire voter pour elle.

C'est établi qu'on pense avec notre graine anyway !

J'comprend pas qu'on exploite pas ca plus !

Alice a dit...

Humm... ton député ou le chef du parti?

Accent Grave a dit...

À l'approche d'une campagne électorale, ce que j'appréhende le plus ce sont ces affiches aussi laides qu'insignifiantes. Elles m'irritent.

Seule consolation: les Libéraux manquant d'argent, elles sont moins nombreuses, heureusement! Ces derniers étaient habitués à remplir leur caisse à même les fonds publics, ils ne se souviennent pas ce qu'est une levée de fonds, alors rien ne lèeve! Ils doivent s'ennuyer de leurs programmes de commandites.

La maîresse Boucher fut une des seules à être élue sans campagne publicitaire. Le tata d'Arthur vend ses pancartes. Je me demande bien qui peut les acheter!

Accent Grave

J-F a dit...

...c'est tu contre la loi d'enlver celles qui nuisent à notre paysage?

crocomickey a dit...

Est-ce que je me trompe en croyant que tu vis dans Papineau avec la face de Justin ?

Anonyme a dit...

Je suis d'accord avec toi c'est un vrai crosseur celui là

BeachBoy a dit...

selon moi peu importe le parti, les pancartes devraient etre interdites!

Stéphane Dion a dit...

jeune homme, vous n'avez pas fini de voir ma grosse face dans votre fenêtre de chambre. Vive la taxe sur le carbone !

P.S. : Si vous m'invité j'accepterais volontier de venir dans votre chambre ...

Anonyme a dit...

Moi aussi, je le rentrerais dans le mur, Justin Trudeau... C'est le plus gros désavantage de Vileray, sa face partout...

SweetBekkie a dit...

(je sais que je suis un peu tard mais)
Dessine lui donc une moustache en prennant une bonne tite frette!
Ou... pisse lui a la geule.. hahaha (quoi qu'un peu tordue comme image!)