lundi 19 novembre 2007

Un moment qui définit une vie ?

Définir non, mais à jamais la marquer c’est bien évident. La vie à laquelle tu tenais plus qu’a la tienne qui te coule entre les doigts et que tu ne peux que regarder partir… Le sentiment d’impuissance totale, le vide de réaction, l’amorphe sentiment qui t’envahis… Comment réagir ?

Littéralement sentir la vie sortir de quelqu’un que tu aimes, en quittant elle te prend un peu de la tienne c’est inévitable. La tenir dans tes bras pour son dernier souffle… Je ne sais toujours pas comment me sentir par rapport à ce moment. Pas dans le sens où que je ne suis pas en paix avec cette fatalité, je le suis, mais à savoir si y être ou non aurait été mieux.

D’un côté ne pas y avoir été, je n’aurais pas à revoir ce passage de la vie à la mort. Je n’aurais pas senti ses bras et ses lèvres se glacer instantanément sous les miennes. Je n’en frissonnerais pas juste à y penser.

De l’autre côté peut-être que si je n’y avais pas été je me questionnerais à savoir si elle était partie en paix et heureuse alors que là je sais. Je me demanderais ce à quoi elle pensait lors de son dernier souffle alors que là je sais. Je culpabiliserais probablement de ne pas y avoir été et je m’en voudrais.

Je crois qu’y avoir été, même si ça été l’expérience la plus pénible que je n’ai jamais vécu, bien au-delà de toute souffrance physique combiné, c’était la bonne chose à ce moment.

Mais je ne voudrais jamais avoir à le revivre.

16 commentaires:

Mariposa a dit...

C'est pénible de vivre un moment pareil. Et tu as raison, maintenant que tu as su le vivre, tu sais et c'est mieux ainsi. Mais personne ne voudrait le revivre.

Mes meilleurs sentiments...

Yano a dit...

Je crois qu'un seul moment ne peut définir toute une vie, malgré son importance et sa gravité.

Même si tu n'aimes pas les médicaments, j'aimerais trouver le baume qui apaiserait cette cicatrice qui ne guérit jamais. Pas pour la faire disparaître, juste pour ne plus qu'elle soit au vif.

The BearWa|keuse a dit...

Viens ici que j'te serre dans mes bras..

SweetBekkie a dit...

Elle a gravée a jamais ta mémoire. Elle restera dans ton coeur.

;)

Anonyme a dit...

Le hasard parfois... Je lis ton texte, et il y a 3 heures, j'apprenais qu'une personne que j'aime beaucoup est décédée subitement... trop vite, trop tôt !

P'tit Rien a dit...

Je crois que ce qui t'es arrivé est arrivé pour une raison, aussi cruelle soit-elle.

Je crois que cette raison a oui, défini une partie de ta vie, de toi, de ton âme, ton coeur, tes espoirs, tes rêves et surtout, ta vision de la vie (et de la mort).

Et je crois aussi que puisque tu l'as vécu, tu en es sorti plus fort, même si tu ne le sens peut-être pas.

La plupart d'entres-nous n'ont et ne vivrons jamais cela, nous ne pouvons imaginer ta souffrance au travers de cette épreuve, mais nous pouvons voir combien cela a changé ta vie.

Définir toute une vie? Non. La changer, oui.

Annie a dit...

J'en ai des frissons juste à te lire, je n'ose pas imaginer le moment où c'est arrivé.
T'es vraiment fort d'avoir passé au travers tout ces moments là toi!

SekhmetDesign a dit...

Je comprend ce que tu ressent, car j'ai eu à vivre le même chose avec la personne qui m'avait élevée durant ma jeunesse (ma grand-mère). La dualité des émotions que représente ce type d'événement est juste...inexplicable, pour qui ne l'a pas véçu. Je partage les mêmes idées que toi: je m'en serais voulue de ne pas avoir été là quand elle est 'partie', mais je ne veux plus jamais revivre une telle situation...c'est tellement douloureux, quoiqu'apaisant, de voir partir un être si cher à nous!
*hugs* je sympathise avec toi. mais, comme beaucoup disent souvent dans ce genre de situation, la douleur va s'apaiser avec le temps...

SweetBekkie a dit...

Avant de técrire hier, je ne savais pas.. Jai répondue le plus humblement possible, essayant d'imaginer que la vie peut tout te donner un instant et tout te réprendre à l'autre.
Jai une tante a qui ca vient d'Arriver, je l'ai sue ce matin...

La vie est vraiment une saloppe avec certaines personnes... Dieu merci il me reste encore mes doigts pour écrire les émotions et un endroit où publier mes écrits!

Ecrit si ca te fait du bien, on sera là pour te lire!

with my heart,
Bekkie

Bianca a dit...

J'y pense aussi...

Brijit a dit...

Gros câlins Francis...

AMBRE a dit...

Épouvantable effectivement...
Mais selon moi, il n'y a pas de hasard!!!

Sur un ton plus léger, ton titre sonne comme: "Maman qui définie une vie!!!"

-CaR0- a dit...

Je suis certaine que ton partage de ce départ avec la personne a énormément contribué à la mettre en confiance vers l'inconnu. Elle a récolté ton amour comme une boufée d'énergie finale.
Tout de même, j'espère que tu vis ça positivement, c'est toujours plus dur pour ceux qui restent.

unautreprof a dit...

moment qui ne définit peut-être pas, c'est tellement statique sinon, mais qui va influencer certainement.
Te rendre soit plus ouvert, plus sensible ou plus fermé, plus en mode protection.

Je me trompe peut-être, ce n'est pas comme s'il y avait vraiment de réponse ici. Toi, tu en penses quoi?

porcelaine a dit...

Une chose est sûre, oui elle est partie en paix et aimée...
Garde cette force donnée pour avoir passé au travers de cette épreuve. C'est maintenant à toi de savoir l'utiliser à bon escient...courage...
Je suis avec toi...câlin
xxx

*La Souris* a dit...

J'ai totalement vécu ça il y a un an... presque et demi, ma foi!

C'est le genre d'évènement qu'on est privilégié de vivre mais qu'on ne veut jamais voir se répéter...

On ne peut plus jamais vivre de la même manière après ça.