mardi 6 novembre 2007

L'enfant bibelot

J’ai des amis qui avec le temps et par certains de leurs agissements dans les dernières années sont plutôt devenus des connaissances plutôt que des amis. Ce qui m’écœure surtout, c’est que c’est des personnes qui ont faits des enfants parce que c’était à la mode, parce qu’ils « étaient rendus là dans leur vie… ». Ça m’enrage vraiment de voir ça. Si t’en veux pas, t’en fais pas.

Ça donne le syndrome de l’enfant bibelot. Il doit rester tranquille dans son coin, ne pas faire trop de bruit pour ne pas "déranger" la routine des parents. Mais bordel ce n’est pas ça être un enfant. Faut qu’il court dehors, revienne couvert de boue, fasse quelques mauvais coups, du bruit, crier de temps en temps… Non aujourd’hui bien des parents les privent des joies d’être un enfant, parce qu’ils ne prennent pas le temps d’être avec eux, parce qu'ils ne savaient pas ce que ça impliquait, parce que c'est beaucoup trop "d'ouvrage". Et ça c’est désolant, voir son enfant comme une corvée.

J’ai un ami une connaissance qui apprend à sa fille de 4 ans à lire et à écrire. Pas juste suggérer là, non non, intensif, obligé voire dictateur. La petite s’en colisse comme dans l’an quarante, elle veut juste allez jouer avec sa poupée et s’imaginer dans son monde de princesse. Pourquoi vouloir tellement les pousser si vite vers ce qui sera le monde adulte ? Ce sont des enfants, laissez les faire ce qui est beau quand on est un enfant. Après ces mêmes personnes se demandent pourquoi leurs enfants sont tellement précoces. C’est tellement facile de blâmer Internet. On les pousse à vieillir plus vite, à être au devant de ce qu’ils devraient normalement être à ce stade de leur vie.

5 minutes chez lui et il a du dire 422 fois « NON » à sa fille. « Joue pas là, tu vas salir ton linge », « Fais pas ça, ça fait trop de bruit », « Sors de ta chambre », « Touche pas à ça », « Arrête de courir », « Crie pas ». Le pire c’est que la petite ne faisait vraiment rien de mal, elle s’amusait, ou du moins elle essayait. Ce n’était juste pas à son goût, ça le dérangeait dans ses petites affaires.

Quand je suis entré en maternelle, je ne savais ni lire, ni écrire, je ne savais pas compter, je ne connaissais pas les lettres de l’alphabet, ayant plutôt passé mon enfance pré-scolaire à jouer dans le sable avec mes Tonka®, allez pêcher des grenouilles dans l’étang d’en arrière, jouer dans la bouette et revenir crotté. Ma mère avait ce qu’on appelle communément une laveuse et achetait du Tide® et elle nous laissait être des enfants. Ça ne m’a pourtant pas empêché d’être presque toujours dans les premiers de classe malgré ce qui serait presque considéré comme un "retard" de nos jours.

Laissez donc l’enfant en être un, ils auront tout le temps voulu très vite pour être de grandes personnes.

22 commentaires:

Karine a dit...

Amen!!!

¤Enidan¤ a dit...

C'est bien vrai !!

Moi a dit...

Bien d'accord avec toi, un enfant c'est fait pour rire et courrir !

Annellie a dit...

Ma mère a eu longtemps une garderie. Si tu savais tout ce que nous avons vu ou entendu...c'était incroyable!

Et le voisin qui avait justement répondu à ma mère, qui le félicitait de la grossesse de sa femme: "ben on a 30 ans, c'est le temps hein!"

C'est généralement ce type de gens-là qui me traite d'égoiste lorsque je dis que je ne suis pas certaine d'avoir des enfants un jour...

Kara a dit...

T'as absolument raison!

pascal a dit...

Je suis tout à fait d'accord avec toi.

Parcontre j'aimerais bien comprendre comment ces parents que tu décris en sont arrivés à être aussi hermétiques. Ils ont dû aller jouer dehors eux aussi quand ils étaient enfants. L'Internet, les 200 postes de TV et les super jeux vidéos n'existaient pas dans les années 70-80. Alors pourquoi ?

Marco Bergeron a dit...

Tellement d'accord avec toi!! Moi j'appel ça des enfants trophée...les parents sont donc fier, ils le montrent à tout l'monde et tout l'monde capote de voir un beau bébé....mais à la maison, c'est autre chose!

SweetBekkie a dit...

Malheureusement... maintenant en 2007... Beaucoup de maternelle exige que l'enfant sache écrire son nom, son adresse et meme certaine demande quils soient capable decrire le nom de ses parents et les différencier du sien (les noms) je ne sais pas si cest comme ca partout.. MAIS jai vue a quelque reprise des maternelles où cétait obligatoire.. sinon en entrant l'Enfant avait déjà une chance de "redoubler" sa maternelle...

RIDICULE!!

Tite-Nouille a dit...

Ouais, je suis tout a fait d'accord avec toi. J'ai déjà écris qqch là-dessus justement. Un couple d'ami étaient venu me voir et la femme faisait faire des exercices à son bébé de 3 mois...
Ma soeur a aussi changé sa fille de garderie pcq elle avait entendu dire que les enfants qui vont a cette garderie ne sont pas assez stimulé intellectuellement et entrent en maternelle sans rien savoir. Et quand j'ai su que la petite avait de devoirs a faire le soir (en maternelle) j'ai trouvé ça vrm trop là. Dire que j'ai joué avec mes barbies jusqu'à 11 ans...lol
Pas étonnant qu'il y ai des cas de dépression de plus en plus jeunes, ont met trop de pression sur les enfants, ils auront bien le temps de devenir adulte.

Le Jeannois a dit...

Ma copine est éducatrice dans une garderie et elle perd des jeunes âgés de 4 ans de son groupe qui s'en vont à l'École ''Vision''. C'est un type d'école qui commence à 4 ans plutôt qu'à 6 ans. Je trouve cela vraiment pathétique.... Ils ont tellement le temps d'aller a l'école! J'ai 24 ans et j'y vais depuis que j'ai 6 ans sans arrêt!

*La Souris* a dit...

Ces jeunes enfants-là, poussés exagérément ont de grosses chances d'être complètement dégoûtés de l'école à un tout jeune âge... ou développer de l'angoisse de performance à l'âge adulte.

T'as pas idée du nombre de personnes sur les pilules à cause de ça!

jef a dit...

C'est cool de vouloir montrer des choses à ses enfants, encore faut-il que ça les intéresse.

Mon plus vieux savait reconnaître son nom, connaissait l'alphabet et comptait très bien.. mais nous en avons fait un jeux pour qu'il l'apprenne, et quand ça ne fonctionnait plus, nous ne l'avons pas forcé.

Laissez les enfants être des enfants.. mieux que ça, soyez un enfant avec lui/elle.

AMBRE a dit...

Je suis tout a fais d'accord avec toi!!!

Je suis maman et je peux te dire que desfois, c'est facile a dire mais la réalité est autre...

Je suis d'accord dans la façon d'amener les choses...il y a 3 ans, ma fille était disons, trop fille...

Son père et moi (nous sommes séparé mais nous travaillons dans le même sens pour le bien de notre fille et j'en suis très heureuse) l'avons inscrite au soccer...

Puis je l'ai coacher, puis son père l'a fait et sans la forcer et sans amener un trop grans désir de compétition, elle s'est rendu après 2 ans et de la constance dans l'équipe "Élite" de la ville. Il y a eu des moments plus difficile mais une fois le plateau atteint...je ne me souviens pas l'avoir entendu "chialer" que ça ne lui tentait pas depuis presque 2 ans...

Dans un autre ordre d'idée, nous n'habitons pas encore dans un château et l'espace est restreint et nous avons des voisins...

Je considère important qu'elle apprenne le respect des voisins. D'un autre côté, j'aimerais qu'elle aille plus d'espace pour s'amuser, courir, crier dans la maison...cette réalité est facilement criticable, mais pour une mère..."un cas de cancer" si on le gère mal car nous nous sentons prit entre les deux...

Voila...

Annick a dit...

J'suis d'accord avec toi Francis, mais je me permets d'ajouter mon grain de sel (parce que ça sert à ça, les commentaires, non!?)
Y'a une marge entre les enfants bibelots et les enfants roi. J'habite au même endroit depuis 2 ans, presque 3. Je suis dans un bachelor et les proprios ont 2 enfants. Qui courrent et qui font tous les temps dans la maison, mais qui ne vont JAMAIS jouer dehors. En 3 ans, je n'ai jamais vu un seul bonhomme de neige dehors...
Par chez nous, dans la maison, on ne criait pas et on ne courrait pas. Si on voulait s'énerver, on allait dehors...

T'sé, à chacun ses principes d'éducation, mais il me semble que qu'il y a un juste milieu entre ceux qui "runnent" leurs parents et ceux qui se font trop encadrer...

Nicole a dit...

Right on.

Sophie en porcelaine a dit...

les enfants parfaits a tout age... c'est incroyable la marge entre "enfants-rois" (mon chéri, decend de la table du restaurant avec tes bottes sales, tu vas te faire mal) et la réalité que tu décris des "enfants-bibelots"... à quand le juste équilibre? savoir éduquer son enfant, qu'il sache bien se tenir mais qu'il ai également une enfance. à vouloir trop stimuler les enfants, a trop les vouloirs adultes et matures, on se demande apres pourquoi, a 11 ans, alors quelle n'ont meme pas leurs regles, les petite filles jouent aux femmes avec leurs corps... alors que moi a cet age j'avais encore mes jeux et mes joggings...

P'tit Rien a dit...

Et vlan!

Superbe texte Francis! Et même si des parents sont exigeant (les miens l'étaient, et je lisais et écrivais avant d'entrer à l'école), en autant qu'ils laissent les enfants être des enfants, c'est ça l'important.

Bravo encore, ton texte devrait être publié dans le journal, pour que ''à qui de droit'' le comprenne...

Annie a dit...

Bien dit!!

BeachBoy a dit...

j,ai connu un enfant qui savait pas mal bien lire, écrire, compter (il était rendu aux multiplications) quand il est entré en maternelle...

ben ca a donné un enfant avec des troubles d'intégration monstres...

je prefere de loin aller jouer dehors avec une "bale de foin", c'est fait pour ca la jeunesse!

mais selon moi, plugger un enfant devant internet ou un x-box c'est aussi pire, ca doit JOUER DEHORS.

Turbulences Karo inc. a dit...

Two Thumbs up!! Tu as absolument raison... il faut laisser les enfants �tre des enfants.. ils apprennent tous a leur propre rythme.. nullement besoin de les pousser... un enfant de 4 ans devrais �tre en mode exploration des alentours.. apprendre c'est quoi le feeling d'�tre en train de se balancer.. de jouer dans le sable.. de courir nue pied.. de s'�corcher le genou.....
Il aura tout le temps lorsqu'il sera a l'�cole pour apprendre comment �crire maman.. et comment calculer 2+2

Pleione a dit...

Encore un magnifique texte qui en dit beaucoup sur la réalité actuelle. C'est vraiment triste de voir la manière dont certains parents se conduisent.

Je ne sais pas quelle sorte de mère je vais être mais je sais que je veux entendre mes enfants rire et avoir du plaisir. C'est certain que je veux également leur montrer la vie. En autant que c'est fait sans être une corvée pour eux.

Anonyme a dit...

Quand j'étais éduactrice dans une genre de pré-maternelle (3 à 5 ans) je me suis fait reprocher de ne pas donner de devoirs aux enfants le soir. Les aprents avaient peur qu'ils accusent un retard à leur entrée...à la maternelle...ouach.
Mes enfants jouent et se salissent en masse. Ils ont droit de bouger et de jouer. Ils sont pourtant tout à fait "sortables" et civilisés en public...
Si on veut des poupées, on a qu'à en acheter au magasin!

J'ai déjeuné au resto (un resto très familial...pas "chic" du tout) ce matin avec des copains, et mon bébé de 15 mois...il gazoullait dans sa chaise haute (que le serveur avait sorti, à son GRAND agacement!) et faisait des beaux yeux à tout le monde...de très bonne humeur! Le serveur (à l'air se rapprochant davantage d'un boeuf que d'un humain) est venu lui donner une assiette pleine de bouffe, que je n'avais même pas commandée...à la sortie, je l'ai remercié et il m'a dit: "Ah vous savez, quand on les fait manger, on les entend beaucoup moins..." ????
Alors que j'aurais partagé mon assiette avec lui, 10 minutes plus tard!

Mais dans quelle société j'ai mis des enfants au monde moi-là!
cath...3...2...1