vendredi 5 octobre 2007

Ah non pas encore lui

Avec la préparation de ma conférence, j’ai été pas mal occupé ces 2 dernières semaines. Il en allait de même au bureau ou la folie de plusieurs clients hystériques me faisait m’écarter de mon travail, or j’ai du faire plusieurs heures supplémentaires pour me rattraper.

Dans toute cette folie, mon boss m’a transféré un e-mail mardi il y a 2 semaines. Il y inscrit « Ce n’est pas pressant, mais tu es mieux placé que moi pour faire ça, tu jetteras un œil quand tu auras un instant ». Je ne l’ai pas lu, l’ai mis de côté. L’instant disponible est arrivé hier, 2 semaines plus tard. Depuis j’ai de la misère à ne pas rire… jaune.

Dans un commentaire sur ce billet, Marie énonçait une possibilité. Je ne croyais pas qu’il le ferait, mais malheureusement la nullité n’a pas de limite faut croire. Voici le contenu du e-mail :

« C’est Collègue Con, je me suis trouvé un job presque tout de suite après avoir quitté chez vous, mais ça ne me convient pas vraiment et j’aspire à tellement plus que des petites compagnies. J’aurais besoin d’une lettre de référence qui me mettra en valeur. Je crois avoir été une des clés de l’excellence de votre entreprise. Je suis certain que vous pourrez rédiger quelque chose à ma mesure ».

Je bouillais à l’intérieur en le lisant. Comment peut-on être aussi imbus de sa petite personne et être d’une arrogance tellement enrageante même en écrit ? Ça me renverse… non ça me fait pogner les nerfs pour rien, parce que dans le fond il est rien. Premièrement mon cave, tu n’as pas quitté, je t’ai crissé dehors. Les petites compagnies de merde comme tu le dis, ben on en est une et tu veux des références de nous ? À ta mesure serait que je me torche avec une feuille et que je te l’envoie comme référence.

Mais je n’ai pas vraiment le choix, alors voici l’étendu de ma lettre :

____________________________________________

Nom de l’employé : Collègue Très Très Con
Période d’embauche : Trop longtemps Avril à Août 2007
Poste occupé : Faire chier Francis Ingénierie de procédés

Collègue con était un employé très ponctuel.

Si vous avez des questions, hésitez avant de communiquer avec moi.

Francis ?
Chargé de projet
Compagnie X

_____________________________________________

C’est la seule qualité que je lui ai trouvé. Je suis quelqu’un de franc et honnête alors c’est tout ce qu'il aura de moi… il ne sera pas assez cave pour envoyer ça, ça pas de sens. S'il le fait, je ne me gênerai certainement pas. Mais venant de lui, je ne serai plus jamais surpris.

C’est à suivre d'après un mauvais feeling que j'ai.

18 commentaires:

Poussière d'étoiles a dit...

Haha!

On dirait un mauvais (!) épisode de Virginie tant c'est surréaliste!

Il n'a pas de bout ce type!

Nicole a dit...

Ehhh boy... décourageant !!!

Yano a dit...

Ça pourrait être bon qu'il soit dans la compétition, par contre.

Combattre l'ennemi de l'intérieur, Francis!

Bouddica a dit...

Yé donc ben moron c'gars-là!!

Ce qui serait le mieux, c'est qu'il donne votre numéro de téléphone en référence et que tu puisses parler directement à son possible employeur...pas sûre qu'il aurait la job!!

Une p'tite claque su l'bord d'la yeule, ça replace les idées!!

Marie a dit...

Ahahaha, je l'avais dit !!!

Ta lettre elle est très cool. Les qualités de Collègue Con brillent par leur absence et par le peu de temps qu'il a passé chez vous.

De toute manière, à ce que je sache, tu peux pas vraiment "démolir" de manière active la réputation de quelqu'un. Même si quelqu'un appelle, c'est tout ce que tu pourras lui répéter.

Mais c'est diaboliquement plus satisfaisant de faire ca au téléphone, quand la personne demande : "vous n'avez rien d'autre à ajouter ??!"

«Vraiment pas»

Isapooh a dit...

Jaime beaucoup le ''hésitez'' hahahahaha!

Je te trouve quand même bon, moi j'aurais tout simplement refusé de lui écrire quelque chose!

Marie Zen a dit...

hihi.... et vlam dans les dents!

Mariée et heureuse !?? a dit...

moi aussi je te trouve pas mal généreux lol

Mam'zelle Zulie a dit...

Un con qui ne sait pas qu'il est con est encore plus con qu'un con qui sait qu'il est con. Car un con sachant très bien qu'il est con peut faire le con par exprès tandis que le con qui ne sait pas qu'il est con ne peut pas le faire.

Songé hein!

;o))

Chocolyane a dit...

T'es mon idole!

M a dit...

moi j'adore le "hésitez avant de communiquer avec moi"

evelyne a dit...

Super ! Belle réaction!
...pour faire écho à quelques posts précédents , il y avait aussi ceci:
Je ne dispose MALHEUREUSEMENT pas de la formation ni de DIPLOMES suffisants "élevés" pour avoir la capacité de formuler l'éloge ditirambique que mérite Collègue Con. Il va sans se dire que l'évidence de son talent vous laissera bien vite sans voix...
N.B. excellent en contact clientèle/ humour rafiné servi par une excellente connaissance des locutions étrangères. L'essayer , c'est l'adopter....
;-)

SweetBekkie a dit...

hahahhhahahahah jaime le "hesitez avant de communiquer avec moi" hihiihiihhihi cest assez clair comme message hihihiihi jadore! et tu fais bien! hihiihiih tiens nous au courant si jamais ta des entreprises qui tapellent a son sujet hihihiih

Num a dit...

Hahahahah Francis !! Je viens de me remettre à jour (j'ai délaissé la blogosphère ces derniers jours) et ma foi, tu "kill" !!

Les conférences à Boston... malade !! hahaha !!

Va ben falloir qu'on se réorganise une soirée "bière et stupidités" très bientôt !!

À notre crémaillière, j'éétais stressé par l'organisation et toi, pas vraiment l'esprit à la fête, mais j'entrevois une soirée assez débile merci !!

Prends soin de toi !!

Num

AMBRE a dit...

Une des clés de l'excellence...wow...rien de trop beau!!!

Il aurait au moins pu être un peu plus humble, comme "Je crois avoir été le joint étanche qui excellait avec sa capacité de garder coller des parties incompatible...!" :)

Mademoiselle A. a dit...

Et si l'employeur futur du collègue con t'appelle, tu réponds: " Ce que j'ai écrit sur cette lettre est vrai, et tout ce que j'ai omis d'écrire, car on ne peut écrire celà dans une lettre de référence, c'est vrai aussi."

AMBRE a dit...

Pour ma part...c'est ici que je diffère de A!!!

Mademoiselle A, je suis d'accord avec vous...pour la lettre...

Par contre, pour le reste, c'est une question de compatibilité...

Par contre, côté employeur...je ne trouverais pas très professionnel, une personne qui me réfère...un incompétent!!! Dans l'intérêt des deux, il est bien de référer au bon endroit...et non pour se débarrasser de...

Sinon, ce n'est peut-être pas lui qui va passer pour un CON...Non!!!

Annie a dit...

Tout un culot ce collègue con!
T'as été bon de ne pas trop salir sa réputation!
www.ipucenini.spaces.live.com