vendredi 31 août 2007

L'entrevue, prise 1

Cet après-midi, je faisais passer une entrevue pour le rôle de mon futur collègue. La hauteur de la barre établie par le précédent tenant de ce poste n’étant pas bien haute, seulement que de se présenter à l’entrevue assurais une très bonne chance de remplir ce rôle.

En début de semaine mon boss m’indique que la première sera une candidate et spécifie « Elle est pas mal cute tu vas voir ». Bon, il a 50 ans, peut-être avons-nous pas les mêmes goûts, je ne m’énerve pas trop avec ça (oui je me suis coupé les cheveux hier, je me suis rasé, j’ai poli mes chaussures, j’ai mis ma chemise la moins laide, je me suis brossé les dents 3 fois ce midi, j’ai bu un demi-litre de Listerine, mais ça veut rien dire).

Elle se présente au bureau…

Ça y est, comme ça au premier regard, je suis amoureux.

Mon boss et moi avons les mêmes goûts, elle est en effet très jolie. Elle a des yeux d’un bleu profond, tellement que je m’y suis perdu un instant… en fait plusieurs instants. J’ai dû avoir l’air plutôt lunatique comme patron. Une petite voix douce mais pleine d’assurance. Je dirais bien qu’elle a passer l’entrevue de façon magistrale, mais bon, je n’ai pas vraiment écouté ce qu’elle disait, je nageais dans son regard.

Alors là, je me dis, je ne peux pas l’engager sans vraiment avoir passé une entrevue qui a de l’allure et aussi que ce serait bien trop déconcentrant de l’avoir tous les jours à côté de moi !

L’avantage c’est que sans même que je lui demande, elle m’a laissé son adresse, son e-mail, son numéro de téléphone à la maison et son numéro de cellulaire.

Donc je me demande, que pour le bien de la cause, en pensant seulement qu’au bien-être de l’entreprise, si je lui fais passer une deuxième entrevue samedi soir, souper aux chandelles chez moi, si c’est poussé un peu trop ?

23 commentaires:

AMBRE a dit...

Mais tu es ben cute!!!

Je trouve que c'est une belle offre...

Tu paie rien à l'inviter!

Lee a dit...

Hummm ! Tu joue dans un terrain pas mal inconnu...

Malgré que qui risque rien n'a rien... mais bon... avec les filles faut être rempli d'assurance tout en les respectant (bon... tu vas me dire que : Lee tes gay, tu n'y connais rien au femelle... Peut-être bien, mais bon... j'ai un 6è sens pour ça :P)...

Faque ben... heum... finalement, j'ai pas full de conseil à donner... loll

Mais tâte le terrain un peu (le terrain j'ai dit... pas la fille là :P) pis tu verras ce que ça va donner :P ;)

Bouddica a dit...

jusse un peu trop..maaais..si tu rajoutes des roses, pis d'la belle ti musique, ça devrait aller!! LOL

BabS a dit...

Ben dans le fond.. qui risque rien n'a rien qu'on dit et c'est vrai...

evelyne a dit...

Euh...j'espère que l'entrevue professionnelle ne ressemblait au sketch des têtes à claques "la secrétaire" ?
;-)

Karine a dit...

Un conseil : Si tu lui passe une entrevue aux chandelles... Ne l'engage pas au bureau!
Du trouble... Laisse moi te dire ;)

The BearWa|keuse a dit...

Ouais, c'est peut-être une bonne idée! Mais, selon moi, en fait, si j'étais dans ta peau, dans ta situation et dans tes baskets pointure 16 [;)], je l'inviterais plutôt au restaurant. Mais bon, moi c'est ce que je préfèrerais si j'étais à la place de la fille, mais je sais pas ce qu'elle elle en pense!

Vas y fooooort et surtout: ne la laisse pas t'éblouir toi seulement, éblouis là aussi! =)

Kara a dit...

Pour plus de subtilité, j'opterais pour une 2e entrevue au bureau en feignant que tu as rencontré plusieurs candidats et que tu as de la difficulté à faire ton choix. Ensuite tu l'engages, et là tu sors le romantisme et les chandelles. Laisse-toi le temps de la connaître un p'tit peu, ça donne un méchant coup de pouce pour ne pas faire fouarrer une première date. :-)

Mais bien sûr, par la suite, j'veux être au courant de tous les développements. :-)

Anonyme a dit...

Francis,

J'irai droit au but : "Never fuck with the payroll"!!! Ça dit ce que cela a à dire. Au début, c'est "ben l'fun". On trippe, on est toujours ensemble, on vit sur notre planète. C'est après que ça se gâte. On est TOUJOURS ensemble. On sait tout ce que l'autre fait, où il va, à qui il parle. Et surtout, dans ton cas, tu deviens son supérieur immédiat. Touche pas à ça. Que des problèmes ... pas tout de suite... dans quelques mois ... Le feu d'artifice fera place à (et j'ose l'écrire) un char de marde (pardon!).

Bonne chance et bonne réflexion,

Francine

Pleione a dit...

Francis a été charmé ;)

Ah si c'est pour le bien de l'entreprise et que tout le monde y gagne, pas de problème. L'important est que tu ne deviennes pas dysfonctionnel dès qu'elle est dans la même pièce que toi!

Mais fait attention de ne pas trop mélanger plaisir et affaires. La machine à rumeurs part encore plus vite dans ses moments-là!

Kara a dit...

@Francine : Moi, j'ai dérogé au "Don't fuck with the payroll", et j'y ai trouvé l'homme de ma vie!

On peut pas faire un principe de cette idée là, c'est du cas par cas!

Julie a dit...

NOOONNNNN mais dis moi que tu blagues, que ton sens de l'humour à débordé comme un volcan dans ce billet ?!? C'est triste pour elle, même si c'est l'emploi de ces rêves, les chances sont minces que ce soit un succès et pour toi et pour l'entreprise en même temps avec une telle réaction de la part de ton patron et toi.

Ok, je suis biaisé quand on parle de relation amoureuse dans le payroll et dans mon cas, ça m'a coûté autant professionnellement et personnellement. Alors, je trouve la situation décrite triste pour elle.

Mais comme t'es un bon gars.. y'a peut-être moyen de moyenner la chose au cours d'une deuxième entrevue, plus professionnelle de ta part (i.e. assure toi de ses compétences et de son côté ange qui pourrait être tout aussi démoniaque, héhéhé!)

SweetBekkie a dit...

On veut des nouvelles!
....
On veut des nouvelles!
...
On veut des nouvelles!
..
On veut des nouvelles!
.
hihhihihi

Annie a dit...

Ha ha!! Très bon...Bonne chance pour la deuxième entrevue, écoute-la cette fois là!

djue a dit...

Tu pourrais d'abord lui faire remplir un questionnaire (toujours en vue de mieux servir l'entreprise, évidemment) avec les questions "Orientation sexuelle", "État civil" et "Restaurant préféré", " subtilement insérées quelque part. :P

Kara a dit...

Onh! J'appuie la tactique de Djue!

Zen-abelle a dit...

En tout cas c'est certain que tu aurais des billets forts intéressants à nous livrer.

jef a dit...

J'suis d'acc avec don't fuck with the payroll... ben pas sur le même étage en tout cas !! hehe.

Bonne chan !

isapooh a dit...

Je seconde Jef...!

;-)

sourcil jaune a dit...

Sincèrement j'éviterais l'invitation pour le souper aux chandelles! Engage-la...tu verras après...

Annick a dit...

Doucement! Si elle remplis les critères d'embauche, go, et tu verras ensuite... mais douuucement! Faudrait pas qu'elle sente qu'elle a été engagée juste pour ses beaux yeux...

Rosie a dit...

Et puis??? Nous sommes lundi, quelle sorte d'entrevue lui as-tu passée???? personnelle ou professionnelle.

Tu sais, il n'y a pas de mal à joindre l'utile à l'agréable, pourquoi ne pas l'embaucher, elle ensolleillera tes journées.

Bonne journée et bisous xoxoxo

M a dit...

pouahahahahahah
ok voilà je me roule par terre....

;)

M2