mercredi 8 août 2007

Pourquoi en finir

Présentement j’aurais tellement le goût d’être en crisse contre lui, mais ça ne donnerait rien.
Je le traiterais de faible, de con, mais à quoi bon.
Je lui dirais qu’il devrait être reconnaissant de ce que la vie lui apportait, mais ça ne changerait pas.
Je le frapperais pour lui remettre les idées en place, mais il ne réagirait pas.
Je lui donnerais des exemples de gens qui se battent pour leur survie de toutes leurs forces pour bien pire alors que lui n’en veut plus.

Mais c’est trop tard, hier soir il a commis l’irréparable.
Un téléphone en pleine nuit est rarement annonciateur de bonnes nouvelles.
Pas plus tard que jeudi dernier je l’ai vu et il semblait correct.
Pourquoi a-t-il fait ça ?
Pourquoi n’a-t-il pas demandé d’aide ?
Toujours la même rengaine des « Pourquoi ? »
Décider de mettre fin à sa vie alors que même pas la moitié a été complétée.

Beaucoup de misère à être autre chose que frustré pour le moment.

Éric, tu vas me manquer mon chum même si je te haïs présentement.

36 commentaires:

Marie-Jo a dit...

C'est vrai que c'est tellement incompréhensible... et triste.

Le pire c'est que même si on cherche à comprendre, on y arrive pas. Tous les POURQUOI n'ont jamais de réponse. Je crois que c'est ce qui est le plus frustrant dans une situation semblable. Une chose est certaine, il ne faut pas que ceux qui restent culpabilisent... personne n'est responsable de ce geste à part celui (ou celle) qui l'a commis.

Mes plus sincères condoléances...et tente de demeurer serein malgré l'épreuve. Je t'envoie plein d'ondes positives...

mylarie la paploute a dit...

J't'envois toutes mes bonnes énergies.

J'ai une amie qui a essayé et raté, plusieurs autres qui y pensait sérieusement, et je n'arrive pas à comprendre moi non plus.

Comme dit Marie-Jo, j'pense pas qu'on arrive à comprendre anyway.

Prends soin de toi. xx

mylarie la paploute a dit...

Bien honnêtement, je pense pas vouloir comprendre finalement.

Ça ne doit pas être drôle avoir ces idées noires.

sarah a dit...

tragique, ces fins précipitées. je ne sais pas quoi dire, même si je l'ai moi-même vécu 3 fois! pourquoi, pourquoi, pourquoi?!!! plus pour arrêter de souffrir que d'une véritable envie de mourir, selon moi. bon courage!

iBen a dit...

Hey merde... c'est moche tout ça! Désolé mecton! :( mes pensées sont avec toi... :/

Chocolyane a dit...

Je suis réellement désolée...

Isapooh a dit...

Parfois, le mal de vivre envahi tellement le coeur et la tête, que la seule solution envisageable, c'est d'en finir...

Pour ceux qui ne souffrent pas, c'est très difficile à comprendre.

Je pense à toi très fort Francis, toutes mes sympathies. xxx

Mariée et heureuse !?? a dit...

j'ai vécu la même chose il y a un mois.. toutes mes condolèances.. et je comprends ta colère... xxxxxx

Bouddica a dit...

On a beau demander pourquoi, j'crois qu'on aura jamais de réponses....
Toutes mes sympathies..mes pensées vont vers toi pour passer à travers ce moment.
xx

cath...3...2...1 a dit...

Je n'ai jamais vu si noir non plus.Je n'ose pas imaginer ce que c'est de ne même plus voir l'ombre d'une solution, plus un petit reflet de lumière au bout du tunnel...yish.
Prends soin de toi, garde le cap sur le soleil. PLein de rayons pour toi.

Kara a dit...

Je pense que c'est normal d'être fâché surtout quand on est dans l'incompréhension. Vis ta colère, tu pourras ensuite vivre ta peine...

Encore une fois, gros câlins !

Caroline a dit...

*HUG*


Bon courage!

pascalou a dit...

Awwwwww, j'suis désolée mon beau Francis... *bear hug* j'suis sans le mot :(

Gen a dit...

Me semble que t'es dû pour des bonnes nouvelles !!! La chance ou le destin peu importe n'a pas été de ton côté dernièrement. Pour ce qui est du suicide et pour l'avoir vécu au sein de ma famille, je crois que personne ne peut vraiment comprendre. J'espère que la chance va tournée de ton côté très bientôt ! Je pense fort à toi !

Caroline a dit...

Je t'offre toutes mes sympathies mon cher. Je comprends tout à fait ce que tu vies pour l'avoir moi aussi vécu. Je t'envoie tout plein d'ondes positives en cette triste journée.

P'tit Rien a dit...

.....Toutes mes sympathies....

Je t'envois de bonnes pensées, qu'elles te soient bénéfiques.

Sincèrement xoxoxo

Yano a dit...

Mes condoléances, vieux. C'est vrai que c'est chiant, et que ça soulève un millier de questions en plus de la colère.

J'ai moi-même un chum qui a fait ce choix (si c'est un choix), il y a 5 ans. Encore aujourd'hui, il m'arrive de chercher des réponses à mes multiples questions.

Je pense qu'il n'y a rien à comprendre, juste une plate constatation... On y a tous pensé au suicide un moment donné. Mais de là à le concrétiser, il y a un grand pas que nos copains ont malheureusement fait. Le débat à savoir si c'est de la lâcheté ou du courage, je laisse ça à d'autres.

Lee a dit...

Je commencerai pas à tout répéter car je crois que tout à été pas mal dit par les autres bloggeurs. Mais bon, toutes mes condoléances ! On y survit toujours malgré la tristesse, la colère, etc.

On pense tous à toi ! :) Pis on t'aime ! Oui oui ! On t'aime ! :);)

Prends du temps pour toi ! :)

Ness a dit...

Malheureusement, le suicide est un geste à la fois lâche et courageux et c'est difficile de comprendre les gens qui commettent l'irréparable quand on n'est pas dans leurs souliers.

Mes sympathies... J'espère que l'âme (tourmentée) de ton ami reposera en paix.

Zen-abelle a dit...

Mes sympathies...:((

Dame Galadriel a dit...

Mes sympathies

Sophie a dit...

Fudge... J'suis vraiment désolée...
Je crois pas que tu puisses un jour répondre à ce «pourquoi», mais je te souhaite qu'au-delà de l'incompréhension, tu finisses par trouver une certaine sérénité par rapport à ces évènements... Même si ce n'est jamais facile... Courage.

Sophie B.

Anonyme a dit...

Ayant perdu mon père de cette facon il y a 5 ans, je peux affirmer qu'on ne comprend pas, on vit avec.

Courage et merci pour tes textes, ctun vrai bonheur de te lire:)

le couz a dit...

désolé d'apprendre ca, je suis avec toi!

P.S. Eric? celui que je connais?

Dark Clubbeuse a dit...

Mes sympathies...

Annie a dit...

Merde! C'est fou toutes les misères qui t'accablent toi! Quelle force tu dois avoir pour passer au travers de tout ça. Je te souhaite mes sincères sympathies...il n'y a malheureusement rien d'autre à ajouter à ça.
Bon courage
www.ipucenini.spaces.live.com

Num a dit...

Je suis sans mot mon vieux...

MoonLady a dit...

*câlins* xoxox

djue a dit...

Désolée d'apprendre ça...
Mes sympaties xx

Karyne a dit...

mes condoléances francis... je t'envoie un gros calin réconfortant...


xxxxx

porcelaine a dit...

Je vais te parler en connaissance ce cause, ok? Mais dans le sens de archi proche.
Le suicide, je trouve que c'est la facilité.
Le suicide, je trouve que ça prend du courage en chien.
Le suicide, pourquoi merde?
Dis, t'aurais pas pu m'en parler. me faire un signe avant.
Jamais facile cet acte. Autant de notre bord que de l'autre, j'imagine. Sauf, qu'il laisse du monde en deuil en maudit. Il laisse du monde dans l'incertitude si non expliqué, quoique même expliqué aussi...
J'en aurais long à dire et pas vraiment juste du bon.
Je te dis juste "lâche pas, je suis avec toi", mais au fond, tu t'en sacres probablement.
Pas grave, je te comprends.
Gros bisous
xxxxxxxxxx

Catira a dit...

Le meilleur ami de mon frère a posé le même acte il y a 1 an...

On continue de vivre dans l'incompréhension...

On continue d'être en colère...

On continue d'être triste...

Il nous manque toujours...

Mais on fini par choisir de se souvenir et de rire avec ceux qui reste derrière... ses amis, ses parents, sa blonde, et surtout ses 2 enfants...

Le suicide est encore un geste très tabou.. très incompris...
Les maladies psychologiques le sont tout autant.. J'ai espoir qu'un jour les gen en auront assez parler pour que les choses changent un peu..

Mes pensées sont avec toi cher Francis.

Karine a dit...

Je suis désolé....

Mes sympaties à toi, et la famille, et les autres amis.

XxxX

Pleione a dit...

Trop de questions et aucune réponse...

Mes sympathies!

Patq a dit...

Je ne comprendrai jamais ces situations. J'ai déjà travaillé un texte qui traitait du suicide et laisse moi te dire que ce fut un travail accablant. je n'avais pas la prétention de vouloir changer le monde ou de faire passer un message mais je me disais que si j'avais permis à une seule personne de réfléchir ce serait toujours ben ça.

Làche pas et continue de l'aimer tout de même.

BabS a dit...

Un peu comme tout le monde.. mes sympathies à toi.