samedi 28 juillet 2007

Coeur brisé et pognage de nerfs

Ça fait au moins 2 ans que je fais mon épicerie au même endroit. Derrière son comptoir, toujours l’air heureuse, toujours radieuse, charmante et sympathique, elle tranchait ma viande mieux que quiconque. Elle ne le savait pas, mais la première fois qu’elle m’avait sourit, j'étais tombé en amour. Chaque fois que je me présentais à son comptoir, un énorme sourire me faisait fondre à chaque fois… J’étais secrètement amoureux de ma « charcutière », mais je ne lui en ai jamais parlé.

Ce matin, je me présente encore une fois, elle me décoche encore ce sourire qui fait faiblir mes genoux. Elle discutait avec ses collègues lorsque j’ai entendu ceci « Hier avec mon chum… » je vous épargne le reste de la phrase, ces mots étaient des flèches empoisonnées dans mon cœur, elle a un chum… Elle a charcuté mon coeur, et a fait des tranches trop minces avec mes illusions. Allez faire l’épicerie ne sera plus pareil…

--------------------------------------------------------------

Je termine alors la dite corvée d’épicerie en me présentant à la caisse. En tant que jeune homme conscient de l’environnement j’apporte mes sacs réutilisables. Comme dans la plupart des épiceries, ils te remettent un beau 5 cents par sac que tu amènes toi-même. Alors le gentil emballeur remplit mes sacs… un peu trop à ras bord à mon goût. Je lui demande donc d’y aller molo et de distribuer l’épicerie dans plus de sacs. C’est alors que la caissière zélée pète une coche en ordonnant à l’emballeur de ne pas le faire car ils nous redonnent 5 cents par sac qui sont nécessaires seulement.

« Ben donne moi pas les 5 cents supplémentaires, je veux juste que mes sacs soient moins lourds » dis-je sur un ton très amical.
« Ben j’peux pas faire, ça, je suis obligé de remettre 5 cents par sac » dit-elle sur un ton de frustrée en plein SPM.
« Écoute donne moi pas de 5 cents pour aucun sac ça me dérange pas, je veux juste des sacs faciles à transporter » retorquais-je sur un ton du gars sur le bord de pogner les nerfs.

Je fais signe à l’emballeur de redistribuer ma commande dans les 2 sacs supplémentaires que j’ai.

« Non, tu ne remplis pas ces sacs là » dit la folle en regardant l’emballeur avec les yeux injectés de sang
« C'est quoi le problème » me questionnais-je à haute voix
« Le problème c'est que vous pouvez pas dire quoi faire à l'emballeur » dit-elle avec la grosse veine du cou qui ressortait
« Écoute moé ben là, tu me donnes pas aucune esti de cenne pour les crisses de sacs pis on en parle pus. Crisse l’argent dans tes poches, je m’en calisse, c’est pas pour 5 cents que j’amène mes sacs. C’est quoi ton osti de problème ? » dis-je sur le ton du gars qui à définitivement pogné les nerfs pour une niaiserie.
« Faudrait rester poli » dit-elle d’un ton offusquée

Je me résigne donc de ne plus m’obstiner pour cette futilité, je paye... Avant de partir je fais un grand sourire à la caissière, je fouille dans le fond de ma poche, je sors un beau 5 cents et je lui donne en disant « Tiens gâte-toé la grande ». Elle l'a trouvé moins drôle que moi et que le client derrière moi et que le client à l'autre caisse, et que l'emballeur et que le caissier voisin... bref elle était toute seule dans son monde.

Rendu à mon auto, l’emballeur a transvidé les sacs trop pleins dans mes vides sans même que je lui demande.

« Inquiète-toi pas st’une osti de folle » dit le gentil emballeur
« Non, pour vrai ? J’avais pas remarqué. Elle doit coucher avec le boss pour être encore là ».
« T’as tout pigé mon homme ! »

Cet emballeur a probablement eu le plus gros pourboire de sa carrière aujourd’hui !

23 commentaires:

BabS a dit...

Merde qu'il y a dumonde qui sont freak dans vie.

pupuce23 a dit...

Hahaha!! Tout ça pour 5 cents!!! Crime!! Est-ce que l'on peut faire la même chose quand la caissière ne nous redonne pas notre 5 cents pour nos sacs?!?

Tu m'as fait rire!!! lollll

sarah a dit...

bon, j'avais hâte que t'écrives! en effet, une frustrée sur un power trip. l'idée de lui pitcher un 5cents, c'est assez fendant! j'aime. ;-)

The BearWa|keuse a dit...

Ah nonnnn, elle a brisé ton coeur! J'avoue que ça a pas du être plaisant d'entendre la phrase qu'elle a dit en parlant de son chum, un genre de pincement au coeur, hen!

Haha et j'ai trouvé pas mal drôle que tu lui aies répondu de cette manière là, a la caissière zélée. Je sais pas ce qu'elle cherchait, elle croyait peut-être que tu l'actionnerais par après en disant qu'elle t'avait pas redonné ton 5 cents!? Elle avait quel âge environ?

Num a dit...

Hahahahaha !! Vraiment du n'importe quoi !!

Pour avoir moi-même déjà travaillé dans les magasins à grande surface (et avoir donné un service exemplaire !!) je peux vous dire que c'est rendu drôlement pathétique dans nos magasins !!

Yano a dit...

Ahahaha, du Francis à son meilleur!

Et elle te demande d'être poli, la conna%$/&.

Le prochain coup, choisi encore sa caisse et arrive avec 68 sacs, pour emballer tes... 68 articles. C'est le burnout assuré et un service à la clientèle amélioré pour au moins une couple de mois.

pascal a dit...

J'en reviens pas comment on peut se frustrer pour 5 cennes... pffft... ça doit être beau à la maison celle-là !

Annie a dit...

Ahh wow! J'vois trop la scène dans ma tête!! Y'en a tellement des gens passionnés par leur métier et qui ont un souci du service à la clientèle impeccable!
www.ipucenini.spaces.live.com

Sara a dit...

Elle est en train de se tailler une promotion...

Magenta a dit...

Moi je lui aurait "échappé" une conserve sur le pied... ouais je sais.. suis cruelle!

Ivellios a dit...

La prochaine fois, déchire un peu tes sacs et retourne voir la même caissière. Quand le sac overloader va déchirer, et que ça fera un beau dégat sur le plancher, elle va constater que trop de poids peut couter cher(lire que tu as droit de rechoisir les articles qui sont endommagés), mais assure toi que ça déchire dans le magasin par contre ;-)

Caroline a dit...

Non mais il y en a du monde qui aime ça s'obstiner pour rien, ça changeait quoi dans sa vie que tu prennes 3 sacs au lieu de 2 sacs...méchante cinglée!!! (MDRRR)

MoonLady a dit...

Mouahahahahaha !

Je secondes Yano ... emmène toi plus de sac la prochaine fois ;) LOL

missblue a dit...

Y'en a qui ne vivent pas sur le planète que nous. De la sauver n'a aucun intérêt, surtout après l'argent...

Brigitte a dit...

Mais si tu lui as jamais dit comment pouvait-elle savoir qu'elle t'intéressait ? Fais-toi donc un peu plus confiance.

MOI a dit...

je n'avais jamais pu pensé que faire son épicerie était si divertissant :)

et fais-toi en pas pour ta charcutière, les meubles finissent toujours pas se tasser ;)

porcelaine a dit...

wow! Bravo! Pour avoir fait la même job qu'elle je te dis qu'elle était un peu trop zèlèe à mon goût ou dans son SPM comme tu dis. Wow y'en a qui se croit pas à peu près...

Mercredie a dit...

Je veux y aller moi, à cette épicerie là! Je les aimes zélées :) J'ai tant de fun!

iBen a dit...

POuahahah!!! Mais la phrase pour les 5 cents tu devrais l'optimiser. Moi je dis plutôt:

Tiens v'la 5 cents. Profites en dont pour aller t'acheter un sourire!

Ça marche à tous les coups ça! :)

Isapooh a dit...

Pouahahahahahaha!

Malade!!

Aurais pas fallu que je sois là, parce que j'aurais pèté une coche solide aussi!!!!

pascalou a dit...

Tu es mon héro. Voilà, je te consède mon coeur (ben quoi, j'ai déjà été assistante gérante dans une charcuterie, j'ai d'l'expérience... :p )

@ri@nne a dit...

Coup dont, il est passé où le fameux "le client a tjrs raison"??? Pfff... ;)

Christelle a dit...

So, now that some time has passed, comment se passe l'épicerie?? :P T'as revu la folle?