mardi 5 juin 2007

Finir par le réaliser c'est dur...

Nous étions à une intersection de nos vies.
Le chemin se divisait devant nous.
Je désirais plus que jamais aller à droite.
Elle tenait vraiment à prendre la route de gauche.

J’aimerais tellement être assez égoïste pour l’en empêcher.
Parfois l’envie me prend d’encore tout donner et m’oublier.
Mais j’ai trop souvent pris ce chemin.
Je me dois bien de penser à moi.

L’adieu de deux personnes qui s’aiment encore.
Le baiser final d’une histoire qui était presque parfaite.
Le croisement des regards des maintenant anciens amants.
Tout ça semble tellement faux mais si réel.

Les émotions sont tellement contradictoires.
Le cœur qui bat à cent mille à l’heure.
La tête et ce trop plein d’émotions qui se bousculent.
Le corps meurtri de toute cette insomnie.

L’idée que c’est pour le bien des deux.
L’espérance que chacun de notre côté serons heureux.
L’évidence que tous deux voulions l’inverse.
La conclusion de deux personnes déchirées.

Notre chemin unique n’est plus.
Forcé d’admettre qu’un nouveau se dessine.
Une perspective plus large sur cette vie.
Réconfort de savoir qu’elle sera encore pleine de défis.

Le peu d’égoïsme qui m’habite est fier de moi.
Et pour ça je me sens mal.
Enfin j’ai pensé à moi.
Ce parcours trop plein d’embûche m’aura apprit.

“Hey there Melissa what’s it like in New-York City”
Elle là-bas et moi ici ça ne pouvait continuer.
Finalement je pourrai me remettre à dormir.
Sincèrement je lui souhaite ce qu'il y a de meilleur.

27 commentaires:

dean a dit...

Joli poème mon homme...

Drôle comment je viens d'écrire un mail à mon ex (de longue date, mais une fille importante encore) et je tombe ensuite sur ce poème de toi...

Juste drôle.

Yano a dit...

Le clown qui enlève son masque en arrière scène. Touchant. Gros "hug" bien hétéro, cette fois.

Bouddica a dit...

aawweee..quelle tristesse!!!!...
Comme dit Yano, Big Hugg!!
xxx

Karine a dit...

Je suis désolée que ça soit terminé... :/

Toujours triste des histoires pas terminées qui doivent se terminer, jsais de quoi je parle.


Je te fais un gros calin!

Karyne a dit...

hummmmm... je comprends maintenant..

j'te fais un méga calin Francis... je suis un peu sans mot...

Isapooh a dit...

Je sais pas quoi te dire, alors je ne dis rien...

Je ne fais que t'envoyer des ondes positives...

Big Hug!
xxxx

Razberry a dit...

Tu sais tellement bien comment décrire une situation difficile. C'est vraiment dommage par contre... Plein de +++ et calins!

M a dit...

Mes mots sont ailleurs...

J'haïs ça quand je sais pas quoi dire, mais je pense à toi et j'espère que tu te laisses bercer de sommeil maintenant...

Amitiés
X
M.

Fairy a dit...

:) courage et une petite pensée pour toi et elle...

Kara a dit...

Gros bisous. Je pourrais te sortir plein de pensées philosophes, mais on veut pas les entendre, donc ma yeule. :-)

J'te souhaite au moins juste de dormir un peu...

Caroline a dit...

Des becs et des caresses pour toi mon cher Francis!!!!

jef a dit...

:0( Désolé de l'apprendre.. ça prend une méga dose de courage pour faire ce que tu as fait, penser à elle avant de penser qu'à toi.

Portes-toi bien, on ira prendre une bière un de ces quatres.

P'tit Rien a dit...

:-(( Je ne peux que t'offrir compatie et compréhension.

Et te dire combien je te trouve courageux de piler sur ton coeur pour préserver le coeur de l'autre... xoxox

Karla a dit...

Tu vas voir Francis, une belle amitié, c'est quelque chose d'aussi précieux que l'amour. Quelle belle sagesse de ta part. Je connais des gars qui aurait rejeté le fardeau sur l'autre afin de cacher leur propre tristesse par orgueil.

Gros calins mon grand!

Genny a dit...

j'ai apris receamment que des fois c mieux de rien dire ... fak ...RIEN
*gasp*

Lee a dit...

Je pense que je vais dire comme Genny... *Gasp*

Personnellement je trouve ça bien de faire extériorisé ses sentiments, et l'écriture est un si bon et merveilleux moyen ! Lâche pas la patate mon homme ! On est avec toi ! ^^

Mijestam a dit...

...câlin virtuel...

Anonyme a dit...

Des histoires qui se terminent c'est jamais facile. Je te souhaite de t'écouter et de prendre une journée à la fois. Continue d'écrire. T'écris super bien ;)

MoonLady a dit...

Moi non plus je ne sais quoi dire ... alors je me vais me taire, mais j'te fais un câlin pareil ! *HUG* xxx

Brigitte a dit...

Mon cher Francis je pense à toi, je t'embrasse.

SweetBekkie a dit...

Poor little thing.. vous aviez l'air heureux malgrés le fait qu'elle était loin.. Bonne chance a travers ca. Pis quand ce sera trop dure.. tu iras rire des ptits cul avec le "chain saw massacre" ahhahah ;) bonne chance

MissBlue a dit...

oh :(

Alors ne t'acharnes pas trop au boulot, ça n'est pas la solution, je crois, :)

Catira a dit...

Je suis bien placée pour savoir que la distance joue parfois trop souvent contre l'amour....

Mes pensées vont vers toi.. Tu semble en paix avec ta décision.. c'est ce qui compte le plus et c'est ce qui te fera avancer! :o)

Dianerythmes a dit...

..(silence) Et bien je suis sans mots... Tes mots sont les miens, au masculin, ton émotion est la mienne remplie de peine, l'amour et le respect que tu te voue à toi même je le vis moi aussi après lui avoir dis " je t'aime"... Aujourd'hui tes mots me résonnent et ta poésie me transporte au fond de moi...merci...xox

evelyne a dit...

- émotion-
Je ne te souhaite pas de vieillir...mais je te souhaite d'être vite "PLUS TARD", dans quelques semaines, quelques mois...
Pensées émues et positives de très loin, mais très sincères.
bise
evelyne

kayak chick a dit...

Je ne me tanne pas de relire ton texte. Son trop plein de vérités, son rythme, le coeur et l'abondon que tu y a mis...c'est vraiment beau! Courage et accroche-toi aux gens qui t'entourent pour un bout!

Nitram a dit...

Je sais bien que chaque histoire est unique. N'empêche que tes mots résonnent en moi d'une façon particulière.

Allez, de la force et de la dignité!