mardi 6 janvier 2009

Once upon a time in 2008

Pour me séparer de la masse, je ferai un petit post-mortem de 2008, un compte-rendu, un bilan. Ah oui je sais, je délaisse cet espace. Manque de temps, de choses intéressantes à dire, de péripéties rocambolesques… mais je vais plutôt bien.

Que s’est-il passé pour moi dans l’année qui vient de se terminer. J’ai toujours le même travail, travail que j’adore mais avec des conditions qui me déplaisent. Je dois y voir pour 2009.

La meilleure façon de n’avoir perdu aucune cenne avec ses investissements malgré la débandade des marchés mondiaux à l’automne ? Avoir déclaré faillite en juin.

2009 à apporter de nouveaux êtres vivants dans ma vie. Une nièce charmante et un félin indépendant très originalement nommé « Chat-Minou ». Ma nièce que je vois une fois par mois m’a déjà apporté plus d’attention (et de vomit je dois l’admettre) que la bête poilue qui squatte mon appartement jour après jour. Je l’aime quand même. Une chance pour lui que dans son cas je suis superficiel : il est beau et ça le sauve.

Mais le point culminant de cette année passée, c’est une fille charmante qui à décidé que j’étais une assez bonne personne, que j’étais assez intéressant pour m’appeler son chum et me permettre de l’appeler ma blonde.

Je vous souhaite à tous pour 2009 plusieurs billets de ma part (oui oui, même si je n’écris plus aussi souvent, je n’ai quand même pas perdu mon humilité légendaire mais tellement légitime). J’espère que vous serez heureux.

La mienne, mon année, dans ma tête, s’annonce bonne.

11 commentaires:

Natasha a dit...

Bonne année a toi aussi, je m'ennuyais de tes billets

Yano a dit...

Calvinsse, Natasha comme première commentatrice, toi aussi tu commences l'année en force mon homme ;)

Pas pire bilan pareil! Un peu trop, d'ailleurs, c'est pour ça que tu n'as plus d'anecdotes à nous conter. Maintenant que tu as fini ton trip de Simon Poulin à l'autre place, qui grugeait toute ton énergie littéraire, tu pourrais nous revenir en un peu moins fucké, non?

Sur ce, bonne route mon vieux. Pis à quelque part, de l'autre bord, on s'en dévissera une p'tite frette.

Karine a dit...

Bonne année mon cher :)

Marco Bergeron a dit...

Té qui toi??
Ha oui, Françis....ça chill?

Le Poète Urbain a dit...

Bonne année Francis sans cédile ;) héhé

justeunpeufrustree a dit...

Excellente idée que de tenter de sortir de la masse. Te reste a faire un billet chialage hivernal pis t'es en biziness marginale!

Bonne année à toi aussi, et vivement des tonnes d'excellents billets de ta part.

Dr. Pascalou a dit...

Bonne année Francis!!! Bien contente pour toi et tes deux minous...

AMBRE a dit...

Dommage pour ta faillite, il aurait fallu que tu sois propriétaire puisqu'actuellement le marché immobilier va dans le même sens que les marchés boursiers, ce qui n'est pas normal puisqu'ils oeuvrent en levier...ça t'aurait sauvé, il faut bien que ça aille du positif...en plus que l'état en donne des bonnes raisons

la fille charmante a dit...

Chat-Minou est chanceux de t'avoir.
Tout comme je suis chanceuse;)

J-F L'internaute a dit...

Sans doute que ta blonde t'as calmé les esprits tu ne viens plus chialer! Je te souhaite que ça continue, mais je souhaite que vienne encore bitcher contre d'autres imbéciles de la planète.

eda a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.