dimanche 14 octobre 2007

Sport extrême

Dans le but de bouger un peu ma carcasse et aussi de profiter un peu des taxes municipales que je paye, je me suis inscrit au badminton dans notre nouveau centre culturel et sportif (un investissement de 3.5 millions, pour un trou comme mon petit village, c’est quelque chose, mais ça c’est une autre histoire).

Ce soir, c’était soir de première. On jouait en double et j’averti d’entrée de jeu ma partenaire (que je ne connais pas) que je suis là que pour m’amuser et sortir un peu de mon ermitage. Les premiers adversaires se présentent devant nous… flashback…

Retournons il y a 2 ans si vous le voulez bien…

On jouait encore une fois pour le plaisir à chaque semaine, ligue amicale. Mais dans le groupe il y avait 2 zélés qui prenait la chose un peu trop au sérieux… short, bandeau et wrist band qui se coordonnent, vous voyez le genre ? Deux maudits fendants, ultra compétitif qui veulent à tout prix gagner. Mauvais perdants, mais surtout mauvais gagnants. Au début de l’année, on essayait d’offrir un peu de résistance, mais au fil des semaines, on se laissait battre rapidement pour pouvoir passer au match suivant sans trop avoir à les endurer.

Au dernier match de l’année cependant, j’avais conclu avec mon partenaire que nous allions donner notre « 110% » pour les battre, chose peu commune car ils étaient excellents je dois avouer. Le match est très serré, ça en vient à un dernier point décisif, point de match, nous avons le service. Mon partenaire fait un service long ayant fait des services courts durant toute la partie. Ils sont mystifiés mais arrive quand même à nous retourner le moineau, mais très haut, hauteur parfaite pour un smash. Smash que j’exécute en y mettant toute la puissance possible (mon poids derrière l’élan, ce n’est pas peu dire…).

En voyant la marre de sang par terre j’ai compris qu’un smash au badminton à bout portant sur un nez, ça peut être dévastateur. L’adversaire du côté réception du smash en question a subit une commotion légère et à eu le nez cassé uniquement qu’avec le petit moineau !!! (J’ai appris plus tard qu’en compétition, la petite chose peut atteindre une vitesse de 350 km/h, plus qu’assez pour tuer…)

Je me suis senti un peu mal, ce n’était pas volontaire… Ah pis y’avait juste à pas mettre son nez dans la trajectoire du smash. Ce n’est pas moi qui ai frappé trop fort, c’est ses os qui n’étaient pas assez solides.

Retour en 2007…

Nos premiers adversaires… Les 2 zélés ! Bizarrement, lorsque j’étais en position de smash hier, ils reculaient… Tout le monde autour se demandaient pourquoi d’ailleurs !

Call me killer

14 commentaires:

SekhmetDesign a dit...

tiens tiens, je ne suis pas toute seule à me remettre à ce jeu dangeureux et très extrême!
Je joue avec ma gang, et malheureusement, y'en a un de zèlé parmi la troupe. Disons que ça le fait chier quand je gagne des points en étant couchée par terre, parce que le coup précédent j'étais tombée mais que j'avais quand même réussis à taper le moineau correctement, et ce deux fois de suite!
Le monde qui chiale que le badminton est un sport mou n'ont qu'à aller se rhabiller. C'est tellement un challenge de jouer comme une débile pour faire chier les ultra-zèlés du moineau en te jetant partout!

Marie a dit...

Devrais-je être reconnaissante du fait que mon partner de badmin fait 135 lbs mouillé ?

Surtout si je pense au nombre de fois que j'ai recu le moineau dans le front... c'est à se demander s'il fait exprès (ou si j'ai une grosse tête ?!?)

Il avait alors compris que pour gagner, il n'avait qu'à me faire rire... et automatiquement, je deviens vraiment inutile : je frappe pas loin et tout croche. Pas très professionnel...

Dame Galadriel a dit...

Lol! Le flashback est allé des deux bords! lol!

Marie Zen a dit...

hihi, tu me fais rire ce matin, j'en avais bien besoin. Merci! hihihi

P'tit Rien a dit...

Eh ben merde, et moi qui a gagné une médaille pour ça..... Pas sûre que je referais le même exploit maintenant!!!

Bonne anecdote, merci du sourire!! xoxox

AMBRE a dit...

J'espère que tu paies seulement tes taxes municipales (et scolaires!!!) Parce que j'en connais qui en paies étant donné des manquements relativement importants dans leurs constructions...eux, ils en ont des taxes à payer!!!

Chouchoune a dit...

Ouahhh le malade :P
You are very dangerous with a pit pit of badminton!!!
pas pire bilingue huh?

Num a dit...

Bien content que tu sois un adepte du badminton toi-aussi !! Quel beau sport et drôle d'anecdote !!

Je suis de calibre amateur-avancé et je peux te dire qu'effectivement, le badminton est le sport où l'objet (le volant)se déplace le plus rapidement, tous sports confondus !!

Plus de 300 km/h... watch out !!

Karine a dit...

J'aurais jamais cru que le badmington était extreme...

Jvais me tenir loin de toi si t'as une raquette et un "moineau" entre les mains! :P

Chocolyane a dit...

Rappelle-moi de ne jamais, jamais jouer avec toi.

Marie-Michèle a dit...

Saint Seigneur de câliss le cousin !!!!! J'ai commencé à lire le texte en me disant qu'il fallait bien que tu me donnes des cours de badminton car moi mon truc, c'est le tennis. En terminant le texte... j'en entendu quelqu'un m'appeller par là bas.... bye !

Karine a dit...

Marmie... Ton langague SVP....
Il y a maintenant des oreilles chastes qui lisent en même temps que moi tsé! :P


Jte pardonne, juste pcq t'as censuré et utilisé le mot Saint et le mot Seigneur dans ta phrase... ;)

julie a dit...

Hey Killer!

euh.. que dire de plus que tout e qui a été dit ici.. Encore ?!?

Francis a dit...

@ ceux qui veulent pas jouer avec moi : C'est dangeureux contre moi, pas avec moi !

@ Marmie cousine : Osti que tu parles mal, ça pas de crisse de bon sens.