vendredi 2 mars 2007

Ôde au chauffeur d'antan

Je vais vous sortir une phrase qui nous faisait dresser le poil sur les bras lorsqu’elle sortait de la bouche de nos parents « Dans mon temps »… Et bien même si je ne suis pas si vieux, je vais aujourd’hui l’utiliser.

Dans mon temps, on fermait pas les écoles pour une simili-tempête comme nos 2 dernières ?! Encore pire, le fait que maintenant ils ferment les écoles à l’avance lorsque les météorologues prédisent une grosse tempête… Déjà 2 fois cette année que ça se produit dans mon coin de pays. La raison donnée est « Ne pas prendre de chance pour mettre le bien-être des jeunes en péril… ». Par contre les professeurs et personnel de soutien eux doivent se présenter. Une voiture dérape plus facilement lorsqu’un enfant est à son bord ? Quessé ça ?

Heille c’est de la neige, partie normale de l’hiver québécois. ACHETEZ-VOUS DES PNEUX D'HIVER PIS SORTEZ BÂTARD ! Sinon trouvez-vous une caverne avec un ours et allez hiberner avec lui.

Quand j’étais jeune ça en prenait en tabar%$&* pour qu’il ferme l’école. Du verglas, 1 pied de neige, poudrerie, qu’à cela ne tienne, tel un ex-marine dans une mission périlleuse, notre chauffeur d’autobus se faisait un devoir de venir nous chercher quitte à en perdre quelques-uns le long du chemin ! Je me rappelle très bien que notre bel autobus jaune soit resté pris à plusieurs reprises, mais tel un guerrier sans relâche, notre bon vieux chauffeur nous sortait de là utilisant sa botte comme traction-aid. Ah qu’il en a pelleter des fossés pour nous déprendre. Le couteau entre les dents, sa pelle dans l’autre, il enfonçait son vaisseau jaune dans la tempête sans regarder en arrière. C’était un homme pas une moumoune ! Aujourd’hui les moumounes ferment les écoles avant même qu’un seul flocon soit tombé.

Ah, le bon vieux temps…

1 commentaire:

Mlle Isabelle a dit...

Cimonaque que t'as raison.. pis c'est la même estifie d'affaire pour les travailleurs.. Chek, moi, j'suis partie de Longueuil à matin pour aller bosser sur le Plateau.. Un collègue qui habite Montréal, à 10 minutes (en ligne droite, dois-je le mentionner) de voiture de la job a préféré "pas prendre de chances"..

AYYYEEEEEEE le cave.. réveille, t'es à 10 minutes..

Frustrant ..